Faire respirer Sète

pour l’excellence environnementale

« L’urgence climatique est là. A l’horizon 2050, 13 000 emplois et 27 000 habitants sont menacés par le risque de submersion marine.
Les villes sont de puissants leviers de la nécessaire transition écologique et énergétique. Nous défendrons une écologie humaine et de l’action, centrée sur les questions essentielles : qualité de l’air, de l’eau, de l’alimentation. En faisant du bien à Sète, nous ferons du bien à la planète. »
Catherine Chauzit, responsable d’une association
de défense de l’environnement

Nos propositions

> Toutes les décisions municipales (travaux, équipements, fournitures…) devront être éco-responsables
>  Planter 3000 arbres et lancer un grand plan de végétalisation de tous les quartiers (aide à la végétalisation des façades, permis de végétaliser…)
> Créer un poumon vert en cœur de ville autour de la médiathèque F. Mitterrand (illustration ci-contre)
> Mise en place d’une véritable « Brigade bleue » à l’échelle intercommunale

> Création d’un « Lagunarium » à La Plagette, en lien avec l’Université de Montpellier, pour faire découvrir et aimer l’écosystème du bassin de Thau
> Création concertée de 2 aires marines protégées (mer, étang) avec création d’un sentier sous-marin jalonné d’œuvres d’art
> S’engager dans une démarche de production locale d’énergies renouvelables
> Veiller sur la qualité de l’eau et sur son usage dans les équipements publics
> Porter le débat, au niveau de l’agglomération, pour la maîtrise publique de la distribution de l’eau 
> Développement de l’alimentation bio pour les cantines et les repas servis aux séniors
>Déploiement de poubelles urbaines de tri sélectif et de cendriers urbains dans toute la ville pour viser le « zéro mégot »
> Valoriser tous nos biodéchets (composteurs de ville)
> Organisation d’une « COP 26 » locale
> Accélération du calendrier d’électrification des quais du port de Sète pour lutter contre la pollution de l’air
> En matière d’environnement, se fixer l’ambition la plus élevée sur la base des 17 objectifs de développement durable de l’ONU et de la Charte de Milan

POUR DES MOBILITÉS FLUIDES ET PROPRES

« Les conditions de circulation et de stationnement à Sète sont causes de grandes difficultés quotidiennes.  La ville est souvent paralysée et polluée.  C’est aussi un sujet de santé publique.
Favorisons des déplacements plus apaisés, plus sécurisés et plus écologiques. »
Yves Deveze, cadre bancaire

Nos propositions

> Des parkings relais aux entrées de ville
> Création de 3 lignes de bateaux-bus à travers l’ensemble des canaux
> Un plan d’accessibilité et de sécurisation des cheminements piétonniers
> Du vélo pour les déplacements quotidiens (pistes cyclables sécurisées sur l’ensemble des quais, parcs à vélos et locaux techniques en libre-service…)
> Des transports en commun améliorés : petits bus, navettes dédiées pour les manifestations culturelles et sportives, développement du transport « à la demande », amplitudes horaires, mise en place de véritables abris bus pour 100 % des lignes et mise à l’essai de l’extension de la gratuité
> Gestion en temps réel des flux de circulation grâce aux nouvelles technologies
> Un plan pluriannuel de rénovation de la voierie, quartier par quartier, avec utilisation d’éco-matériaux et absorbants phoniques pour les rues les plus exposées au bruit
> Remise à plat de toute la politique de stationnement pour plus de justice et de rationalité
> Des assises de la mobilité pour décider ensemble des choix pérennes à opérer

UNE VILLE QUI RESPECTE LE VIVANT

« Nous voulons une ville qui respecte tous les êtres vivants et nous engager pour la défense de la biodiversité sous toutes ses formes et la protection animale. »
Josiane Amarger, cadre bancaire, engagée pour
la biodiversité et la protection animale

Nos propositions

> Créer une délégation dédiée à la biodiversité et à la cause animale
> Élaboration d’un plan d’action et de sensibilisation pour la préservation et la restauration de la biodiversité
> Créer et favoriser des espaces de vie adaptés aux animaux non
domestiques
> Création d’un dispositif « SOS animaux » (numéro vert, plateforme de signalement internet, veille statistique) et d’un « guide des bonnes pratiques » pour les propriétaires d’animaux en vue d’assurer le confort de tous
> Favoriser l’accès des animaux accompagnés à certains lieux de loisirs
>  Répondre à l’attente des personnes souhaitant disposer d’un espace de mémoire et de recueillement suite à la disparition de leur animal domestique
> Mener des campagnes de stérilisation, vaccination et identification des animaux errants
>  Œuvrer à l’échelle intercommunale à la création d’un refuge public pour animaux
> Refuser les activités de loisirs exploitant les animaux
(notamment les cirques)

Fermer le menu

inscription newsletter

Contacter - Soutenir Vivement Sète demain !

Nous contacter ou nous rejoindre
Veuillez saisir votre e-mail, afin que nous puissions vous contacter pour le suivi.

Nous contacter

Contact Sébastien Denaja